Conseil communautaire de Lundi soir, qui s’est déroulé à huis clos et retransmis en ligne. Ce fût l’occasion d’insister sur quelques unes des propositions et valeurs défendues par notre collectif Respirer Calais :

La communauté d’Agglomération va mieux financièrement et c’est tant mieux ! Le tourisme est un vecteur de développement, la logistique également mais le 3éme pilier doit reposer sur la transition énergétique et écologique.

Commission Intercommunale pour l’accessibilité :

Enfin une bonne nouvelle pour toutes les personnes souffrant d’un handicap visible ou non. Nous rappelons à nos collègues les propositions portées par RESPIRER CALAIS :

Encourager le handisport dans le cadre du partenariat avec les associations pour permettre aux enfants et adultes porteurs d’un handicap d’intégrer les clubs sportifs en intégrant par exemple des objectifs au contrat de subvention 

Viser le label touristique destination pour tous

Création d’espaces de jeux pour enfants porteurs d’un handicap

Soutenir la condition parentale grâce à des structures adaptées

Cahier des charges de cession ZA briquetterie :

Démarche qualitative approuvée / promouvoir une zone tertiaire supérieure sur cette ZAE connectée à la gare internationale pourrait insuffler un nouveau souffle aux dessertes TGV et Eurostar. C’est un atout qui doit nous rendre sélectif dans nos choix d’implantation.

Rapport annuel 2019 sur le prix et la qualité du service public de l’assainissement

Vote pour, mais remarque :

Il s’agit d’une prise d’acte, pas de difficulté. Une remarque toutefois sur le traitement des 18675 tonnes de lixiviats (liquide produit par les déchets sous l’effet de la fermentation et des eaux de pluie) provenant de la décharge de Dannes par camions citerne à la station Monod… ce qui correspond à plus de 600 camions… quand on parle de plan climat il y a là un sujet ! (page n°11 du rapport)

OPPOSITION à la politique de stationnement (forfait post stationnement) :

Cette convention démontre de manière flagrante vos contradictions en matière de politique environnementale et commerciale : Vous avez décidé d’un FPS dérisoire, ce qui est une complaisance pour les automobilistes non respectueux du stationnement payant. Résultat ; avec ce forfait de 11 €, vous êtes très loin de couvrir le coût du service, vous pénalisez le contribuable qui paye le déficit du service à la place des automobilistes indélicats, vous encouragez les voitures ventouses devant les vitrines des commerçants qui ont besoin de rotation du stationnement pour que les clients accèdent à leur magasin et vous pénalisez le SITAC qui devrait se voir affecter le bénéfice du FPS pour développer des moyens de transport alternatifs à la voiture individuelle et qui coûtent très cher. Bref, un non-sens absolu dans une politique publique qui récompense ceux qui ne respectent pas les règles et pénalise tous les autres citoyens et contribuables.

Frais de 30 euros pour le concours de la classe prépa de l’école d’Art pour les non boursiers : OPPOSITION

Nous avons bien noté que les boursiers n’auront pas de frais à régler, néanmoins de nombreux étudiants ne bénéficient pas des bourses, ce qui ne veut pas dire qu’ils soient plus riches, eux-mêmes ou leur foyer.À une période particulièrement difficile en raison du contexte sanitaire, des périodes de chômage partiel ou de chômage tout court, nous souhaiterions vous proposer plutôt un système de caution où les frais d’inscription seraient restitués dès lors que l’étudiant remplit son engagement.Avec une certaine souplesse également et d’écoute envers les d’étudiants qui n’ont pas pu poursuivre leur scolarité pour des raisons indépendantes de leur volonté

Rapport sur les déchets :

La performance de tri est particulièrement mauvaise à Calais (29kg/habitant dans le bac jaune contre 70 kg / habitant à Marck et 74kg/habitant dans les autres communes). (Page 24 du rapport)49% de déchets qui auraient dû être triés et valorisés (on parle du papier, des emballages…) se retrouvent dans le bac des ordures ménagères résiduelles. (Page 28 du rapport)Un taux de valorisation matière sur l’agglo de 36% alors que la loi exige 55% et 28.000 tonnes de déchets enfouis alors que cela devrait être la moitié ! (Page 35 du rapport)Cette mauvaise gestion va coûter de plus en plus cher avec l’augmentation importante annoncée de la taxe générale sur les activités polluantes qui pèse sur les tonnages enfouis. Le service est par ailleurs déficitaire de 3,5 millions d’euros qui sont payés par les budgets des collectivités.

FINANCES

Mise aux normes et sécurisation des équipements publics : OPPOSITION.

Il s’agit de payer des clôtures anti exilés et on ne peut que constater que cette politique des barbelés et de l’inhumanité qui vise à décourager un soi-disant appel d’air ne marche absolument pas. Cette politique est destructrice tant pour les exilés que pour les Calaisiens qui, en fonction de leur lieu d’habitation (route de gravelines, beau Marais près de Carrefour Mi-voix) n’en peuvent plus de cette situation et en souffre.Calais, de par sa situation géographique est et restera encore pour très longtemps un lieu de passage pour les exilés quelque soit la nature de l’exil (guerres, famines, le réchauffement climatique)Nous ne pouvons que réitérer notre proposition de travailler à des centres de répit et d’accueil des plus vulnérables pour travailler avec eux leur projet de vie car ce n’est pas quand on est en situation de détresse, de précarité absolue et d’urgence vitale qu’on peut réfléchir sereinement à son destin. Cette proposition permettra également aux Calaisiens qui demeurent dans ces zones de passage intensif de retrouver la quiétude dans leur quartier.

Rapport SPL commerce :

Intéressant et nous nous félicitons que vous ayiez mis en place un dispositif de protection du commerce de proximité, dispositif que nous avons d’ailleurs appelé de nos voeux pendant plusieurs années. Nous espérons sincèrement que cela fonctionne durablement . Que les implantations qui auront été aidées , sauront voler de leurs propres ailes après la fin de la prise en charge des loyers.Ce qui arrivera l’année prochaine pour les premiers. nous nous félicitons enfin de la sagesse de la commission nationale d’aménagement commerciale qui a rejeté le projet d’implantation d’un nouveau centre commercial périphérique à Calais et nous appelons de nos voeux une réflexion partagée sur le devenir de la zone de la rivière neuve.

Laisser un commentaire