Conseil municipal extraordinaire en direct

  • Mercredi 25 novembre 2020
  • À 18h00
  • À distance par visio-conférence

Ce conseil municipal était visible grâce à une retransmission au sein de cet article.

Si vous n’avez pas eu la possibilité d’être présents pour assister au live, une rediffusion de celui-ci est disponible dans cet article.

Virginie QUENEZ

CHÈQUES CADEAUX « Mon shopping, c’est Calais » : Donnons la priorité aux Calaisiens !

Je reconnais le succès de cette opération. Cette action exceptionnelle coûte 400 000€, financée par les impôts calaisiens.

Ces chèques doivent donc profiter aux habitants de Calais en priorité ! Pourquoi ne pas mettre en place un délai de 15 jours pour que les calaisiens puissent bénéficier de cette mesure ?

Nous apprenons que les comités d’entreprise ont pu bénéficier de ces chèques cadeaux pour leurs salariés. Sont-ils tous calaisiens ?

De plus, il ne s’agirait pas par exemple, de financer avec les impôts calaisiens, les achats effectués par les habitants des communes environnantes.

Virginie QUENEZ, à propos de la délibération « Action exceptionnelle de soutien aux commerçants et artisans calaisiens face aux conséquences de la crise sanitaire »

AIDER AUSSI LES FAMILLES PRÉCAIRES « Les travailleurs pauvres »

Avec l’ensemble des élus de Respirer Calais, nous réitérons notre demande d’aides aux familles classées « trop riches » pour bénéficier des aides du CCAS mais « trop pauvres » pour vivre décemment.

Nous demandons un plan d’aides d’1,5 millions d’euros pour les calaisiens « travailleurs pauvres ».

Virginie QUENEZ, à propos de la délibération « Mesures exceptionnelles de soutien à l’économie de la Ville de Calais »

MASQUES INCLUSIFS POUR L’ENSEMBLE DU PERSONNEL

Dotons nos crèches, écoles maternelles, primaires, élémentaires et les structures accueillant du public sourd ou malentendant, de masques transparents.

En tant qu’élus politiques montrons l’exemple en passant des commandes publiques et en fournissant nos structures éducatives.

Virginie QUENEZ, à propos de la délibération pour l’achat de masques de protection textiles lavables.

Laisser un commentaire