Pour ses voeux à la population, Natacha Bouchart nous a livré un discours d’autosatisfaction creux et sans annonces, privilégiant ceux qui réussissent plutôt que ceux qui galèrent. Le développement économique a son importance mais il ne doit pas être l’alpha et l’oméga d’une politique locale pendant que beaucoup de Calaisiens souffrent de la crise que nous vivons. Pas un mot pour les héros de la crise sanitaire, soignants, livreurs, éboueurs… Pas un mot pour ceux qui ont perdu leur emploi. Pas un mot pour les jeunes et moins jeunes qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Il ne s’agit pas de faire du misérabilisme, mais simplement de voir la réalité en face et d’agir pour les Calaisiens, tous les Calaisiens !

Nous avons toujours été dans l’optique d’être une opposition dite « constructive », mais encore faut-il pour cela que la majorité municipale nous donne les moyens et l’opportunité d’être écoutés. Pour cette première année de mandat renouvelé, Natacha Bouchart intensifie son mépris de l’opposition en faisant tout pour nous compliquer la tâche. Elle place les conseils municipaux et commissions à des horaires difficilement compatibles avec une activité professionnelle, elle répond de façon systématiquement provoquante lors des conseils et elle balaie toutes nos propositions d’un revers de la main. Lors du conseil municipal de décembre, elle a déclaré : « vos propositions, on ne veut pas les entendre » !

Qu’importe ce mépris, nous continuerons bien évidemment à nous battre pour porter la voix des Calaisiens qui nous ont élus sur la base d’un programme solidaire, environnemental et démocratique. En ce sens, nous ferons ce mois-ci une proposition constructive concernant une mesure qui est commune aux deux programmes, nous comptons sur le sens de l’intérêt général des élus majoritaires pour qu’elle soit acceptée.

Suivez les actualités du collectif citoyen RESPIRER CALAIS et rejoignez-nous via les réseaux sociaux et nos pages respectives !

Les élus RESPIRER CALAIS, soutenus par EELV, GENERATION-S, LFI, PCF, PS. Yolande BATTEL, Christophe DUFFY, Lynda KRAWCZYK, Jean-Philippe LANNOY, Jean-Pierre MOUSSALLY, Virginie QUENEZ

Laisser un commentaire