Voici venir le temps préparatoire de la carte scolaire pour la prochaine rentrée 2021- 2022 et des interminables consultations et discussions sur la fermeture de classes dans les communes. Calais n’y fait pas exception, certaines classes sont menacées. Bien que des ouvertures soient programmées, des rencontres avec les différents acteurs locaux commencent : enseignants, syndicats, élus montent au créneau pour défendre le maintien de ces postes en sursis dans un environnement social problématique et des conditions sanitaires inédites. Force est de constater que chaque année ce dialogue est récurrent et s’il parvient parfois à préserver quelques classes, le bilan penche hélas en faveur des réductions de postes, laissant enfants et parents concernés dans l’angoisse de l’attente de la décision finale.

Calais y perdra sans doute quelques classes en maternelle et en primaire. En effet, cette logique exclusivement gestionnaire et comptable adossée aux seuls chiffres indiscutables de la baisse des effectifs, n’intègre en rien les paramètres humains et socio- économiques en jeu. Notre ville, comme d’autres, économiquement fragilisée, paie déjà un lourd tribut à cette pandémie : l’École est le garant de l‘Égalité dans notre République, la soumettre à des calculs souvent éloignés des réalités des territoires, ne peut qu’aggraver les injustices sociales et précariser davantage les familles en difficulté qui sont en droit d’attendre un encadrement scolaire fort et performant pour leurs enfants.

Ne laissons pas faire, les prévisions pour la prochaine rentrée ne présagent rien de bon pour nos enfants.
Pour clore cette publication, nous voulions également revenir sur le sujet de la friche de l’ancien hôpital. Nous sommes en effet flattés d’apprendre que Madame Bouchart s’approprie (encore) l’un des projets de notre programme, mais lassés et attristés qu’elle ne s’en serve (encore) que pour un effet d’annonce, car finalement n’en sortira qu’un petit parc au lieu d’un vrai poumon vert.

N’hésitez pas à nous retrouver sur les réseaux sociaux et notamment la page RESPIRER CALAIS !

Les élus RESPIRER CALAIS, soutenus par EELV, GENERATION-S, LFI, PCF, PS. Yolande BATTEL, Christophe DUFFY, Lynda KRAWCZYK, Jean-Philippe LANNOY, Jean-Pierre MOUSSALLY, Virginie QUENEZ

Laisser un commentaire