La fermeture de Leclerc Culture est tout sauf une surprise !
C’est la triste fin d’un jeu de dupes dont sont victimes les salariés. Leclerc culture était le cheval de Troie pour vendre un nouvel hypermarché aux Calaisiens. Leclerc Culture n’a pas été ouvert pour être rentable en tant que tel, là ou d’autres se sont déjà cassé les dents. C’était le miroir aux alouettes d’un centre-ville soi-disant sauvé qui justifierait donc de reprendre avec frénésie le développement commercial périphérique.

Or, cet hypermarché supplémentaire aurait été un non-sens économique et social qui aurait détruit deux fois plus d’emplois qu’il n’en aurait créés et un non-sens environnemental avec toujours plus d’artificialisation et de déplacements automobiles. Ce projet d’hypermarché était la négation totale du développement durable dont il illustre une nouvelle fois la prise en compte par le petit bout de la lorgnette à Calais.

C’est pour toutes ces raisons que la commission nationale d’aménagement commercial s’y est fort justement opposée et qu’il ne se fera pas. Ce projet était une hérésie et Madame Bouchart porte la totale responsabilité d’avoir vendu un miroir aux alouettes à la population et aux salariés de Leclerc culture qui auront été les dindons d’une triste farce.

Nous demandons que dans toutes leurs politiques, la ville de Calais et l’agglomération Grand Calais Terres et Mers se soucient dorénavant du long terme plutôt que d’effets d’annonces électoralistes qui vendent du rêve mais dilapident l’argent public.

Nous demandons une vision politique globale qui prenne en compte les enjeux du XXIème siècle.
Nous demandons que le plan climat air énergie aboutisse sur un programme d’actions concrètes créatrices d’emplois locaux dans le domaine de l’énergie, de la restauration collective et du tourisme durable.

Nous voulons construire la ville de demain, pas celle des années 70 ! Nous voulons des choix courageux plus difficiles que de faire mousser des mesurettes ou de vendre du rêve. Nous soutiendrons ce qui ira dans ce sens et dénoncerons les manipulations, la communication, les faux-fuyants et les faux-semblants !

Les élus RESPIRER CALAIS, soutenus par EELV, GENERATION-S, LFI, PCF, PS. Yolande BATTEL, Christophe DUFFY, Lynda KRAWCZYK, Jean-Philippe LANNOY, Jean-Pierre MOUSSALLY, Virginie QUENEZ

Laisser un commentaire