Culture et éducation

L’éducation est un investissement pour l’avenir. La municipalité ne peut pas se contenter de gérer les bâtiments scolaires, elle doit mettre en place un véritable projet éducatif local, autour de thématiques d’avenir, comme la citoyenneté, la question climatique, le tri des déchets, la consommation…

Les parents d’élèves, les personnels éducatifs seront associés au conseil de quartier pour définir et hiérarchiser les travaux à réaliser dans les bâtiments scolaires. Nous rénoverons les écoles et y développerons les énergies durables. Nous ouvrirons ces dernières sur l’extérieur en y installant des carrés potagers intergénérationnels.

L’éducation populaire est un axe majeur de notre programme ; elle s’appuiera sur un réseau de partenaires qui interviendront dans les 13 Maisons du Vivre Ensemble pour renforcer le lien social, développer les solidarités, ouvrir les horizons et accompagner chaque habitant dans sa démarche citoyenne.

POUR LA CONSTRUCTION D’UNE POLITIQUE CULTURELLE ET ARTISTIQUE DE TERRITOIRE

Citoyens acteurs de la culture, avec tous et pour tous

La culture est ce qu’on partage, ce qui nous définit et ce qui fait vivre ensemble.

La culture, l’accès à l’art, l’enseignement artistique et culturel sont des vecteurs de formation citoyenne, de liberté, d’ouverture et de plaisirs partagés, luttant contre les inégalités et le repli sur soi.

La politique culturelle doit donc permettre un accès au plus grand nombre à travers les droits culturels : ces droits de l’homme à part entière dont ceux à l’éducation et à la participation à la vie culturelle.

La culture doit participer au rayonnement du territoire

Une culture exigeante, de qualité et cohérente participe à l’attractivité du territoire, mais une politique culturelle n’est pas un produit à vendre ; elle ne peut être uniquement justifiée par l’attente de retombées touristiques et économiques.

Il s’agit ici d’éducation  populaire.

Il est important, en premier lieu, pour la ville de se doter d’un vrai projet culturel de territoire.

L’offre culturelle calaisienne est riche, diversifiée, développée par des équipements de qualité, dirigés par des professionnels compétents. Mais le projet culturel territorial en tant que tel n’existe pas et n’est pour l’instant qu’une juxtaposition de projets d’équipement.

L’action culturelle demeure fragmentée et nous souhaitons y apporter cohérence, ouverture sur la ville et ses habitants.

NOUS PROPOSONS DONC :

  • La création d’un service culturel qui réfléchira avec les structures culturelles, en y associant la population, au contenu et la mise en place du projet de territoire.
  • De créer un Projet Educatif de Territoire poursuivant et développant certaines actions déjà en place dans le cadre du partenariat Education-Culture, avec les structures culturelles, citons : le contrat local d’éducation artistique, l’orchestre au collège, les classes à horaires aménagés musique et arts plastiques et en créant d’autres actions et en les incluant dans un Parcours d’Education Artistique et Culturelle.
  • De valoriser les fonctions développées par les acteurs de la culture : formation, transmission, médiation, création, sensibilisation, diffusion, production.
  • D’accompagner les artistes dans leur professionnalisation en créant un dispositif d’accompagnement comme il en existe dans certaines villes du littoral.
  • D’imaginer des passerelles entre l’offre culturelle et les futures maisons du vivre ensemble, mises en place dans les quartiers, et pour y développer les pratiques artistiques.
  • De garantir la pérennité et la liberté d’action des structures culturelles dans le respect du projet culturel territorial affirmé et ambitieux.

Une nécessaire réflexion sur l’art, la culture, l’Education, Artistique et Culturelle

Nous proposons qu’en début de mandat soit menée une grande réflexion avec les structures culturelles et les citoyens sur l’art, la culture, l’Education Artistique et Culturelle.